• Une fois n'est pas coutume, le titre de cet article est en latin... mais c'est pour la bonne cause !

    En effet, nous vous annoncions la création de notre page Facebook, il y a un peu moins de 4 ans. Aujourd'hui, vous êtes plus de MILLE (mille cinq, à ce jour) à nous soutenir et nous faire part de votre intérêt pour notre action de reconstitution historique !

    Un grand merci à vous toutes et tous pour votre soutien et vos encouragements !

    Nous continuerons à vous proposer des nouveautés illustrant notre vision de la reconstitution historique gauloise !

    Les Gaulois sont de retour !

    MV (Mille cinq)


     
     

     


    votre commentaire
  • Venez contempler ces étincelles qui montent dans le ciel,

    Bientôt, Lvcos ne sera plus qu'immatériel... 

    Quand le barde aura chanté sa gloire passée,

    que la clameur sera retombée,

    Tous à son souvenir nous pourrons chanter.

    Un grain de poussière dans l'infinie immensité,

    Un Gaulois s'en est allé !

     

     


    votre commentaire
  • C'est avec une grande joie que nous allons participer, le week-end des 26 et 27 août, à la manifestation organisée par l'association, la Cité des Leuques, à Saint-Amand sur Ornain (55500), à proximité directe du site antique de Nasium. Cette manifestation est intitulée "les Mediomatrici aux portes de la Cité".

    Le site antique de Nasium, en cours de fouilles, est la capitale gallo-romaine du peuple Leuci (les Leuques).


    Nous vous invitions à venir assister à nos combats avec les valeureux légionnaires de la XXIIème Légion de la Cité des Leuques ! Sans oublier les nombreuses  démonstrations d'artisanat, le tout dans un décor magnifique : un fortin romain évoqué et construit par les bénévoles de l'association !


     


    votre commentaire
  • Nous sommes rentrés plus vite que prévu à Andounna. Les nouvelles sont mauvaises. L'oppidum que gardait Lucos, à notre frontière du levant, a été attaqué par un détachement Suève en route vers le territoire Sequani.

    Quand Indutiomaros, notre allié Treveri était encore de ce monde, jamais nous n'aurions eu à subir de tels affronts, de telles attaques. Notre territoire est devenu le passage obligé des Germains et des Romains... Nous allons devoir faire migrer toute notre population qui habite au bord du fleuve Renos pour la mettre en lieu sûr dans les hauteurs de nos montagnes.

    En attendant, nous allons célébrer les funérailles de Lucos. Il était un fier guerrier, il aurait été un grand chef de guerre mais la garnison qu'il gardait n'a pu résister très longtemps aux attaques répétées des Germains. Lucos a bien vécu et est mort au combat : une belle mort !

    LVCOS n'est plus (photo N. Voullemy, Mediomatrici)

     Les funérailles de LVCOS (Mediomatrici, photo N. Vouillemy)

     

    votre commentaire
  • Les Mediomatrici sont en marche, une fois de plus... d'inlassables marcheurs, toujours en quête de nouvelles aventures, de nouveaux combats pour assurer la paix sur leur territoire ! Mais qu'est-ce que la paix en pleine Guerre des Gaules ? Un vieux rêve ou une utopie ?

    On les retrouve, aujourd'hui, dans les marécages du Ried, à quelques centaines de mètres à peine à vol d'oiseau du Rhin (le majestueux fleuve Renos).

    Mais où seront-ils demain ? Nous allons vous le dévoiler progressivement... parce qu'un guerrier gaulois prudent en vaut 2 !

    (crédit photographique : Christian D. Muller) 

    En route pour l'aventure !


    votre commentaire
  • Les Mediomatrici ont atteint leur destination... ils ont marché sur La Gaule... certains ont péri et comptent parmi les braves qui ont été choisis par les puissances célestes... Les autres, les MEDIO restants, vont vous faire découvrir comme jamais vous n'avez osé l'imaginer, la façon de vivre et de penser des Gaulois !!!

    Alors, prêts pour de nouvelles aventures ?

     


    votre commentaire
  • Eh oui, la terrible armée gauloise des Mediomatrici est en marche... plus rien ne pourrait l'arrêter... Comme dirait Artolabaros "on vous avait prévenus"...

    On vou avait prévenus...


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires