• La cavalerie Mediomatrici ou la Razzia des chevaux Ubiens

    Laissez-moi vous conter, maintenant, comment nous, Mediomatrici, avons pu réorganiser notre cavalerie.

     

    Il est vrai que les récents raids répétés des Triboci, alliés des Suèves d’Arioviste, nous ont grandement affaibli, notamment sur notre frontière du levant. Dans leur dernière attaque, les Triboci avaient réussi à nous dépouiller d’une bonne partie de nos chevaux, nous infligeant aussi de lourdes pertes.

      Mediomatrici-Cavaliers-Du-Reve-18.JPG

     L'attaque des Triboci a été aussi rapide que meurtrière (avec Gilles et Christian de l'association "Les Cavaliers du Rêve")

     

    Or, il se trouve que Londolucos, Crixsos et Bellorix, qui accompagnaient un détachement de nos forces en direction du territoire des Lingons, ont appris que Romains et Ubiens étaient en train de préparer des négociations. Les Romains ont proposé aux Ubiens de les équiper en chevaux à la condition que ces derniers acceptent de s’allier, du moins temporairement, aux  Romains. Le marché convient aux deux partis : les Romains ont besoin des services de ces cavaliers germains hors-pair et les Ubiens ont besoin de chevaux puissants pour soutenir la pression des Suèves sur leur territoire. Ce sont de beaux chevaux, des mâles de 5 à 10 ans, parfaits pour la guerre.

    Mediomatrici-Cavaliers-Du-Reve-19.JPG

    Les chevaux qu'ont reçus les Ubiens des Romains sont convoités en secret par les Mediomatrici

     

    Pour retrouver leurs terres, les Ubiens devront passer à l'extrémité ouest du territoire Mediomatrici. Un plan a été élaboré : il s’agit de dérober le plus de chevaux possibles aux Ubiens, lors de leur passage. Une razzia nocturne est ainsi prévue dans le campement provisoire des Ubiens. Pour cela, Durnacos s’entoure d’un petit groupe de guerriers, des spécialistes de l’embuscade.

    Cavalerie-Mediomatrici-15.JPG

    De gauche à droite, Cunobelenos, Tauenolucos, Tascovanos, Artolabaros, Glasina, Liscos et Durnacos

     

    Durnacos fera donc route avec Artolabaros, accompagné de Tascovanos, l’archer, Liscos, Tauenolucos, Cunobelenos. Glasina vient faire ses adieux à la petite troupe.

     

    L’attaque éclair a été une réussite. Les Mediomatrici ont réussi à dérober un grand nombre de chevaux sans perte majeure dans leurs rangs.

    Cavalerie-Mediomatrici-5

    La cavalerie Mediomatrici : de gauche à droite, Cunobelenos, Tauenolucos,Tascovanos, Liscos, Artolabaros et Durnacos, accompagnés de Glasina qui fête leur retour

     

    Il ne reste plus qu’à dompter ces chevaux et s’entraîner ! 

    Cavalerie-Mediomatrici-8

    L'entraînement des cavaliers au combat ; Artolabaros et Durnacos en duel à cheval

     

    Cavalerie-Mediomatrici-9.JPG

     

    Un grand merci à Michel, Gilles, Sylvie, Christian, Manu, Felipe et tous les amis des Cavaliers du Rêve ainsi qu'à la superbe troupe des Voltaïcs !

    « Les Mediomatrici à l'honneur avec l'Inrap : Obernai sur plusieurs milliers d'années !la Guerre des Gaules revisitée par les Cavaliers du Rêve »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :