• Leçon gauloise n°1 : retrouver des forces

    C'est chose faite, après une recherche active, cette paire de forces, tout droit venue d'Auvergne, vient renforcer nos panoplies d'outillage laténien.


    En effet, les forces constituent un outil omniprésent de l’équipement des artisans gaulois. A titre d’exemple, les forces étaient utilisées pour découper le cuir et les tissus mais aussi (et surtout) tondre les moutons et pourquoi pas couper les cheveux.

    Les illustrations telles que celles présentées dans le numéro spécial des Dossiers d’Archéologie, consacré aux artisans et savoir-faire des Gaulois, n° 335, sept.-oct. 2009 (http://www.dossiers-archeologie.com/numero-335/artisans-savoir-faire-gaulois.2968.php) démontrent bien leur vaste champ d'utilisation, entre autre pour le travail du cuir, et on peut suspecter leur utilisation dans la réalisation de la coiffure à grosses mèches du guerrier mourant (ci-dessous).



    Cette paire de forces porte la marque de son fabricant. Dans le cas présent, il s’agit d’un cygne, le messager des dieux gaulois…





    Pour en savoir plus sur l'utilisation des forces à travers le temps :

    http://bernard.ber.free.fr/

    « La fête celtique de ReinheimUn authentique bouclier MEDIOMATRICI »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :